Entreprise
0

La vallée de l’Arve, haut lieu du décolletage français

Lieu de référence en matière de décolletage français, la vallée de l’Arve concentre une grande majorité d’entreprises spécialisées dans le façonnage de pièces métalliques. L’introduction du décolletage dans cette vallée alpine de Haute-Savoie a créé un secteur industriel très dynamique de très haute technologie.

Origines

Le décolletage dans la vallée de l’Arve voit le jour à la suite de la crise horlogère du XIXe siècle. Une source de développement économique venait d’être ainsi créée par des horlogers talentueux. La création de diverses usines au cours de la première guerre mondiale ainsi que l’apparition de l’électronique propulse ensuite la filière. Dès lors, le domaine du décolletage connaît son essor grâce :

  • au savoir-faire des décolleteurs ;
  • aux techniques utilisées ;
  • au respect des exigences des clients.

Les entreprises voient alors leur chiffre d’affaires augmenter de plusieurs millions d’euros et la vallée devient un haut lieu du décolletage français.

Un renouvellement bénéfique

Le secteur du décolletage voit ses activités chuter à cause de la crise de 2008, mais en 2013, un progrès de 1,7 % est noté. Ceci est le résultat du plan stratégique mis en place par le Syndicat National de Décolletage. Il vise à atteindre près de 3 milliards d’euros en chiffre d’affaires, en augmentant la productivité et les exportations.

Ainsi, certaines PME réalisant une activité de sous-traitance ont pu se diversifier dans d’autres domaines tels que l’implantologie dentaire. Elles ont plusieurs filiales à divers endroits et emploient jusqu’à 200 collaborateurs dans la vallée de l’Arve. Elles exportent près de 60 % de leur chiffre d’affaires.

Un nouveau label

Le plan stratégique comporte également une innovation. En effet, le pôle de compétitivité Arve industrie inclut également des PME pourtant reconnues comme individualistes. Le développement du secteur change en peu de temps la dimension de ces entreprises regroupées sous un même label.

Le label Mont-Blanc Excellence est alors créé et augmente les gains, en symbiose avec la mutualisation des achats et des ressources humaines. Désormais, la connectique ou la mécatronique viendra appuyer les fabrications pour aboutir à la production de pièces sophistiquées.

Aussi, la mobilisation de capitaux et les prêts sans taux d’intérêt viennent pallier le manque de fonds propres du secteur. Ceci est un environnement économique très favorable aux entreprises qui développent leur créativité et leur productivité comme DGC Industries par exemple.

Partager:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest

Par Michel P.

Il y a 0 commentaires

Laisser un commentaire

Vous souhaitez poster votre avis ?
Laisser une réponse!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *